Lepetitjournal.com – JULIETTE BROUSSET – La chanteuse française de ”Moi et les Autres ” fait jazzer l’Allemagne

http://www.lepetitjournal.com/francfort/accueil/actualite/256898-juliette-brousset-la-chanteuse-francaise-de-moi-et-les-autres-fait-jazzer-l-allemagne

JULIETTE BROUSSET – La chanteuse française de ”Moi et les Autres” fait jazzer l’Allemagne

„Moi et les Autres“ connait un franc succès depuis plus d’un an avec son troisième album intitulé Bio, alliance subtile de jazz, swing, tango, musique des Balkans et chanson française. Avant une série de concerts en Allemagne, lepetitjournal.com/francfort a rencontré sa chanteuse française, Juliette Brousset.

(Photo © ACD lepetitjournal.com/francfort)

Baignée dans les arts depuis l’enfance, Juliette Brousset est partie très jeune de son Mulhouse natal pour s’installer en Allemagne. Après des études de chant jazz à la Musikhochschule de Mannheim dans le Bade-Wurtemberg et un master à Weimar, c’est en 2008 que la jolie brune, qui a aujourd’hui 30 ans, fait la rencontre déterminante de David Heintz, avec qui l’idée du groupe apparaît et prend forme… et le succès arrive, puisqu’ils sont best-sellers de leur label, Rodenstein Records.

Lepetitjournal.com/francfort : Comment êtes-vous arrivée en Allemagne ?

Juliette Brousset : Dès le lycée, j’ai eu envie de partir, de voyager. J’étais en classe européenne au collège, je voulais approfondir l’allemand parce que c’était pratique et que je faisais beaucoup de progrès dans la langue. Je n’ai pas été acceptée au lycée international de Strasbourg, alors on m’a conseillé d’aller au lycée franco-allemand de Fribourg. Pendant quatre ans, j’y ai vécu en internat.

Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir artiste ?

Lorsque j’avais 3 ans, mes parents m’ont emmenée à un spectacle de cirque et j’ai été très impressionnée par les trapézistes. J’ai donc commencé par la babygym, puis j’ai intégré à 6 ans une troupe circassienne. J’ai aussi pratiqué le hautbois au conservatoire et le chant chorale. Ma mère, elle-même artiste plasticienne, m’incitait à tout faire ! Mais suite à un problème au genou, j’ai dû arrêter les activités trop acrobatiques et c’est à ce moment là que j’ai découvert le théâtre au conservatoire de Mulhouse. Pendant mes années lycée, j’en faisais énormément, je faisais même partie d’une troupe de théâtre de rue, tout en continuant la musique. Je voulais en faire mon métier, mais je n’ai pas réussi à intégrer les Écoles Nationales Supérieures. En revanche, je recevais beaucoup de compliments de la part de musiciens. A 21 ans, j’ai donc commencé mes études de chant jazz à la Musikhochschule de Mannheim, puis j’y ai passé mon Bachelor. J’ai enchaîné avec un Master à la Musikhochschule de Weimar.

„Moi et les Autres“ de gauche à droite : David Heintz, guitariste et compositeur, Juliette Brousset, la chanteuse, Simon-Tobias Ostheim, le batteur, Eric Dann à l’accordéon, Andreas Manns à la contrebasse
(Photo © Timo Volz)

Pourquoi avez-vous choisi ce style musical ?

On écoutait beaucoup de jazz à la maison : Ella Fitzgerald, Marilyn Monroe. Mais aussi de la variété française comme Jacques Brel, Barbara, Yves Montand, Henri Salvador, Charles Trénet… Mon père jouait souvent de la guitare, chantait, m’accompagnait… Mes parents m’ont toujours poussée à essayer beaucoup de choses et m’ont toujours soutenue. Et puis, il faut dire aussi que ce style est très prisé en Allemagne.

Comment le groupe s’est-il créé et pourquoi ce nom ”Moi et les Autres” ?

En 2008, j’ai rencontré David Heintz, le compositeur du groupe, car il m’a demandé de remplacer la chanteuse de son groupe lors d’un concert. J’ai accepté, et en discutant le lendemain, le projet est né. Il est passionné de musique française et m’a envoyé des compositions tout de suite. J’ai appelé ma mère – Anne-Marie Schoen – pour qu’elle m’aide à écrire les textes de nos chansons. D’ailleurs, nous écrivons toujours toutes les deux pour le groupe, mais j’écris aussi des musiques et des textes seule. Ensuite, nous avons cherché les autres membres et le groupe s’est constitué. Comme personne ne s’est réellement imposé en tant que leader, nous avons décidé de nous appeler „Moi et les Autres“, moi pouvant être n’importe lequel d’entre nous. Les autres, ce sont aussi désormais les personnes du public. Pendant nos concerts, nous essayons vraiment de créer une relation avec eux et de les faire interagir. C’est très particulier.

Justement, qui sont vos fans ?

Bien sûr, beaucoup de Franco-allemands et d’expatriés nous écoutent et viennent nous voir. Mais la majorité est constituée d’Allemands, qui sont très francophiles. Je n’hésite pas à les faire chanter avec moi et taper dans les mains pendant les concerts. J’aime vivre le moment avec eux et être proche du public. Les autres membres du groupe et moi allons sans micro au milieu de la foule, pour créer la surprise. C’est vraiment chouette.

(Photo © ACD lepetitjournal.com/francfort)

Quels sont vos projets avec le groupe ?

Nous travaillons sur notre quatrième album, intitulé Départ, qui sortira l’année prochaine. Nous continuons d’écrire sur des thèmes qui nous tiennent à cœur, comme l’immigration. Nous essayons d’être critique dans nos textes. Mon rêve serait de nous faire connaître en France. Chaque membre du groupe fait sa part dans la gestion du groupe, et, grâce au travail de chacun, nous tournons de plus en plus dans toute l’Allemagne. Malheureusement, nous n’avons pas autant de contacts en France, nous aurions besoin d’un tourneur pour nous étendre outre-Rhin.

Quels sont vos autres projets et activités personnels ?

En plus de donner des cours de chant jazz, je fais partie d’un autre groupe qui s’appelle „Les Brünettes„. En 2011, trois amies chanteuses, que j’avais rencontrées pendant mon Bachelor, et moi avons décidé de créer cette formation. Nous chantons des reprises et des compositions originales entièrement a cappella, aussi bien en allemand qu’en français, en anglais et en espagnol. Chacune de nous écrit et arrange des morceaux pour nos quatre voix. Mon compagnon, qui est pianiste de jazz et beatboxer, m’aide parfois aussi à ce niveau-là. Je chante aussi seule régulièrement, on m’invite à me produire avec des orchestres dans la région.

Anne C. Damiani (www.lepetitjournal.com/francfort), lundi 12 septembre 2016

En savoir plus sur „Moi et les Autres“ ici. En écoute par là.

Quelques dates de concerts à venir

Oberursel, 15.09.16, Alte Wache, 20 h
Berlin,24.09.16, Zebrano Theater, 20 h
Berlin, 25.09.16, Zebrano Theater, 20 h
Bonn,3.10.16, Springmaus Theater, 20 h
Frankfurt, 9.10.16, Internationales Theater, 19 h
Duisburg, 20.1016

Toutes les dates des prochains concerts par ici.

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

Buchcafe Bad Hersfeld

Fotograf: Steffen Sennewald
http://www.fotosachse.com